Rencontre Jekyll

“Meet Jekyll” est un film très divertissant de la fin des années 60 avec Peter Sellers, George Peppard et Jennifer Aniston. Un trio plutôt étrange, ces trois agrafes hollywoodiennes prennent l’écran comme elles ne le feront pas. Ils sont à Londres à la poursuite de leur ami, Zefsky (George Peppard), joué par Tim Matheson. En cours de route, ils rencontrent des terroristes britanniques et se retrouvent avec le rôle de protéger le Royaume-Uni du méchant. Sellers vole la vedette avec sa livraison impassible et son dialogue parfaitement présenté, tandis que Peppard, Aniston et Karloff brillent dans leurs rôles mineurs.

Si vous aimez votre comédie avec un avantage, c’est un excellent film à considérer. Il a une ouverture brillante, car les citoyens britanniques sans méfiance sont invités à “rencontrer Frankenstein” (le nom fictif du méchant méchant) par un médecin américain utile (Buddy Ebsen). À leur arrivée, le médecin les met aussitôt en état d’arrestation pour incompréhension d’un salon. De là, ils sont rassemblés avec plusieurs autres dont un chien. Le rôle de l’Américain serviable est assez bien géré par Tim Matheson ici, car il est capable d’amener l’établissement de confiance et de compassion du personnage à une mesure hilarante.

D’un point de vue d’acteur, il n’y a pas de meilleures performances comiques dans les dernières parties de ce film. Bud Abbott et Costello ont tous deux un excellent timing comique, et Jennifer Aniston se voit attribuer le rôle le plus intéressant de tous, celui de Zefsky. C’est l’un de ces films que vous aimez ou que vous détestez, et il est difficile de choisir lequel il s’agit. Cela vaut vraiment le coup d’œil. rencontre jekyll